Ecologie et énergie renouvelable

A Saint-Paul de Vence, des efforts sont faits pour protéger l’environnement au quotidien. 

  1. Depuis plusieurs années, l’équipe de nettoyage en charge du village historique est équipée de deux aspirateurs électriques pour nettoyer les rues, ruelles et placettes.

Cet engin révolutionnaire a pour nom : Le Glutton

Glutton®: l’aspirateur de déchets urbains et industriels

Glutton® révolutionne l’aspiration des déchets

Le Glutton® est une machine de nettoyage urbain et industriel.

Il est terriblement efficace et cela se voit! Le Glutton® a révolutionné le travail du personnel d’entretien des voiries. Le préposé au nettoyage a troqué son balai et sa pince à déchets contre un engin moderne. Facile d’utilisation, l’aspirateur de déchets Glutton® permet un gain de temps et de confort, effort réduit, hygiène, sécurité : les ingénieurs de Glutton® ont pensé à tout pour adoucir le travail du balayeur de rue et du personnel d’entretien. Le Glutton® fait désormais partie du paysage urbain. Innovant et esthétique, il attire la sympathie des passants. De plus, dans sa version électrique, il est parfaitement silencieux et respectueux de l’environnement. Deux atouts essentiels aujourd’hui pour les villes qui misent sur des solutions écologiques afin d’augmenter le bien-être de leurs habitants.

2. Dans un souci d’économie d’énergie, la commune a engagé, dès 2005, la rénovation de son parc d’éclairage public. 

En 2010, la commune a signé une charte « Ville durable » et « éclairage durable »

L’éclairage urbain coûte près de 2 milliards d’euros par an. Avec l’arrivée des lampes à led, la facture va nettement diminuer

L’exigence de performance écologique et économique va transformer l’éclairage de la ville de demain. La lampe à led, principale candidate pour prendre la relève, bouleverse déjà le marché.

L’éclairage public en France compte 9,5 millions de points lumineux. Le parc est vieillissant, l’âge moyen des installations se situant entre 20 et 30 ans, selon l’Association française de l’éclairage.

Or, plus une lampe est ancienne, plus elle se montre énergivore et donc coûteuse.
Les dépenses pour l’éclairage urbain s’élèvent globalement à près de 2 milliards d’euros par an en France, dont la moitié consacrée à la maintenance, un quart au renouvellement du parc et le dernier quart à la consommation d’énergie.

Bon à savoir : à Saint-Paul de Vence, 1200 points lumineux ont bénéficié de ce changement de lampes